25 août 2020

Anne Bihan (1955 -) : Amer I

  Amer I   ...elle a toujours été là, dans le mouvement du fleuve, a toujours été par tout temps son horizon, son infini, à la démesure du ciel, pas de première fois, mémoire vide, juste le récit familial de bébé de deux mois dans l’été 1955 qui prend le bateau pour aller jusqu’à l’île ; et son odeur – iode, goémon, marée – sûrement a pénétré en premier le corps par les narines, cela sent ressent tout à cet âge ; ou alors c’est avant déjà bien avant, écrit dans l’immensité bleue des yeux du père,... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 13:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

25 août 2019

Anne Bihan (1955 -) : Amer III

  Amer III   ... Tu dis elle lui la mer et que pour écrire tu l’as traversée d’un bord à l’autre du monde, franchi cap tropiques et cherché les mots à genoux sur la chaussée des pauvres ; tu dis personne ne revient partir comme rester, mais apprends à te tenir entre à jamais debout sur les fissures les gouffres, femme entre à jamais, et seul compte à la toute fin l’enlacement des mondes...     Variation 1   ... tu ne crois plus tout à fait qu’écrire comme traverser la mer les murs la mort ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 10:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 août 2018

Anne Bihan (1955 -) : « Être ni l’un ni ... » (19/08/2018)

  les cendres sonores de nos cris partagés     mais la fragile pesanteur de l’amour                    et la grâces de nos désirs peuplées de bras de bouches de        chevelures inconcevables      et somptueuses   être chaine et trame de la natte promise où         assis debout bruisse le... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 17:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :