14 mai 2019

Sapphô / Σαπφώ (vers 1630 - vers 1580 av. J.C.) : Nocturnes

  Nocturnes   Etoile du soir, ô toi qui ramènes Ce qu’a dispersé le clair jour naissant, Voici que chèvre et brebis tu ramènes, Et à la mère son enfant. ........................   L’eau fraîche murmure à l’entour, Parmi les pommiers parfumés, Et des feuilles où le vent court, Le sommeil pour nous a glissé. .................................   Les étoiles, autour de la splendeur lunaire, Cachent à nouveau leur clarté Lorsque d’un vif éclat elle revient briller, En son plein, au-dessus de l’ombre... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 18:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

04 mai 2019

Marie-Noël (1883 – 1967) : Connais-moi...

  Connais-moi ...   Connais-moi si tu peux, ô passant, connais-moi ! Je suis ce que tu crois et suis tout le contraire : La poussière sans nom que ton pied foule à terre Et l'étoile sans nom qui peut guider ta foi.   Je suis et ne suis pas telle qu'en apparence : Calme comme un grand lac où reposent les cieux, Si calme qu'en plongeant tout au fond de mes yeux, Tu te verras en leur fidèle transparence...   Si calme, ô voyageur... Et si folle pourtant !  Flamme errante, fétu, petite feuille morte... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 16:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 avril 2019

Anjela Duval (1905 – 1981) : Papillon et abeille / Balafenn ha Gwenanenn

  Papillon et abeille   - S’il fait beau Dit le papillon volage S’il fait beau Je battrai bientôt la campagne. - Et moi, dit l’abeille Au papillon écervelé Je me mettrai au travail           S’il fait beau.   Juin 1967   Traduit du breton par Paol Keineg   Balafenn ha Gwenanenn   - Ma vez hinon Eme ar valafenn hedro Ma vez hinon Emberr me ’z ay da vale bro - Ha me, eme ar wenanenn d’ar valafenn skañvbenn   Me ’gaso valabour... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 12:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 avril 2019

Christine de Pisan (1361 – 1430 ?) : « Apprenez-moi, doux ami... »

  Apprenez-moi, doux ami, S’il est vrai ce que j’ois dire, Que d’ici la Saint Remy Devait aller en l’Empire, En Allemagne bien loin Demeurer, comme j’entends, Quatre mois ou trois du moins ? Hélas ! que j’aurai mautemps !   Ne pourrait jour ni demi Sans vous voir rien me suffire Et quand vous serez de mi Eloigné, quel dur martyre ! De mourir me fut besoin Mieux que le mal que j’attends ; Ronger me faudra mon frein. Hélas ! que j’aurai mautemps !   Mon cour partira... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 11:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 avril 2019

Véra Linhartova (1938 -) : « Les années s’allient... »

  Les  années  s’allient  et  s’annulent     L’instant      à   la réflexion     peut toujours revenir sur ses pas   tandis que moi   je serai repartie  pour  d’autres  instants  tout aussi irréfléchis     Villes  entières     allées     rues  et  ponts ne s’écroulent point sous la gravité de ces départs   Les... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 11:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
30 mars 2019

Clod’Aria (1916 – 2015) : La mère de famille

    La mère de famille   Et quand elle eut trimé tant trimé tant gratté tant frotté tant râclé qu’elle en devint ridée   Et quand elle eut cousu tant cousu tant rabattu décousu recousu qu’elle en devint bossue   Et quand elle eut donné tant donné tant distribué partagé prodigué qu’elle en fut dépouillée   Alors ils s’en allèrent bien nippés bien repus égoïstes ingénus   et la mère mourut.   Poèmes choisis Plein chant éditeur, 1976
Posté par bernard22 à 18:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

25 mars 2019

Alicia Bykowska-Salczynska (1953 -) : Au vent

    Au vent   La Bretagne est la région de France où il y a le plus de suicides ; c’est ce que disent les statistiques.   Il est vrai qu’il y en a plus que jamais. C’est à cause de ce vent qui souffle sans arrêt, comme tu l’écris, Chéri, dans le récit de ton premier voyage. Jean-Luc sourit, amer quand je lui lis ton article traduit. Ce n’est pas le spleen, dit-il. C’est la pauvre eau de vie, le dur labeur, et le sentiment d’être encore plus mal sur sa pauvre terre.   Alors, il leur... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 14:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 mars 2019

Rita Mestokosho (1966 -) : Mistapéo, l’âme de la Tierra

  Mistapéo, l’âme de la Tierra   Ninakamum tshetshi petuikan je chante pour que tu m’entendes voilà ce que mon Mistapéo te dit Je marche sur la pointe des arbres pour que tu me voies je vole seulement quand je dors le ciel est d’un bleu violet ma voix n’est pas la mienne elle est faite du grand mystère   natuta neme ninakamum entends entends les bruits je suis comme l’arbre au printemps que le vent assaille avec douceur je m’accote contre la mer elle est froide là d’où je viens j’aime penser qu’elle... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 17:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 mars 2019

Heather Dohollau (1925 – 2013) : « Une lumière rose... »

  Une lumière rose derrière les paupières Les oiseaux brisent à petits coups L’œuf de silence Un parfum de chèvrefeuille Nappe les airs. Il y a si peu de temps Pour être matin Entre le sommeil et le soir   Matière de lumière, Editions Folle Avoine, 1985 Voir aussi :  « Matière de lumière les murs… » (14/01/2017)  « Si pour vivre il suffit de toucher la terre… » (11/02/2017) « De mon lit… » (21/03/2017) L’après-midi à Bréhat (28/04/2017) « Descendre  à... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 16:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 mars 2019

Anne Perrier (1922 – 2017) : « Voici ma place... »

  Voici ma place Pour l’éternité Une chaise de paille basse Le silence et l’été Un mur que le ciel a fendu Comme une rue Et mon âme qui s’habitue A dire tu   Le petit pré Editions Payot, Lausanne (Suisse), 1960 Voir aussi :  « Lorsque la mort viendra… » (20/01/2017)  Prière (01/03/2017) : « Ce n’est pas assez… » (21/04/2017) « Suis-je venue… » (03/03/18)
Posté par bernard22 à 18:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :