18 avril 2017

Renée Vivien (1877 – 1909) : Devant l’été

  Devant l’été   Voici l’été… Les jours sont trop longs, mon amie, L’ombre tarde…On attend l’heure du grand repos, Des lys plus odorants, de la cloche endormie De la grande fraîcheur des feuilles et des eaux   Je m’attriste de la clarté qui se prolonge Mon cœur est l’ennemi des midis éclatants, Et malgré que les jours soient beaux comme un beau songe, Cette heure qui me plaît je l’attends trop longtemps.   Je le sais, le beau jour dore ta chevelure Large et blonde et qui se réjouit du soleil, Mais... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 12:25 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

15 mars 2017

Renée Vivien (1877- 1909) : Nocturne

  Nocturne    J’adore la langueur de ta lèvre charnelle Où persiste le pli des baisers d’autrefois.                          Ta démarche ensorcelle, Et la perversité calme de ta prunelle A pris au ciel du nord ses bleus traîtres et froids.   Tes cheveux, répandus ainsi qu’une fumée, Clairement vaporeux, presque immatériels, ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 15:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 février 2017

Renée Vivien (1877 – 1909) : Victoire

  Victoire   Donne-moi tes baisers amers comme des larmes, Le soir, quand les oiseaux s’attardent dans leurs vols. Nos longs accouplements sans amour ont les charmes Des rapines, l’attrait farouche des viols.   Tes yeux ont reflété la splendeur de l’orage… Exhale ton mépris jusqu’en ta pâmoison, O très chère ! – Ouvre-moi tes lèvres avec rage : J’en boirai lentement le fiel et le poison.   J’ai l’émoi du pilleur devant un butin rare, Pendant la nuit de fièvre ou ton regard pâlit… ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 12:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :