03 mars 2018

Anne Perrier (1922 - 2017) : « Suis-je venue… »

  Suis-je venue La lumière sera pareille Exactement Peut-être même un peu plus belle Qu’avant Elle m’aura perdue Et puis après ? Pour la terre nul intérêt Que je vive ou que je meure Pour moi c’est l’unique commencement Dans une heure Je serai cendre ou diamant   Le petit pré Editions Payot, Lausanne (Suisse), 1960 Voir aussi :  « Lorsque la mort viendra… » (20/01/2017)  Prière (01/03/2017) : « Ce n’est pas assez… » (21/04/2017)
Posté par bernard22 à 16:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

21 avril 2017

Anne Perrier (1922 - 2017) : « Ce n’est pas assez… »

  Ce n’est pas assez D’une flaque de ciel en notre cœur C’est le ciel tout entier Que je veux Quand viendra l’heure De s’écouler comme une eau pure Dans le lit profond de l’amour O ! quand viendra le jour D’être comme une étoffe sans couture   Le petit pré Editions Payot, Lausanne (Suisse), 1960 Voir aussi : « Lorsque la mort viendra… » (20/01/2017) Prière (01/03/2017) « Suis-je venue… » (03/032018)
Posté par bernard22 à 12:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 mars 2017

Anne Perrier (1922 - 2017) : Prière

  Prière   Qu'on me laisse partir à présent Je pèserais si peu sur les eaux J'emporterais si peu de chose Quelques visages le ciel d'été Une rose ouverte   La rivière est si fraîche La plaie si brûlante Qu'on me laisse partir à l'heure incandescente Quand les bêtes furtives Gagnent l'ombre des granges Quand la quenouille Du jour se fait lente   Je m'étendrais doucement sur les eaux J'écouterais tomber au fond Ma tristesse comme une pierre Tandis que le vent dans les saules Suspendrait mon... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 14:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 janvier 2017

Anne Perrier (1922 - 2017) : « Lorsque la mort viendra… »

  Lorsque la mort viendra Je voudrais que ce soit comme aujourd'hui Un grand soir droit laiteux et immobile Et surtout je voudrais Que tout se tienne bien tranquille Pour que j'entende Une dernière fois respirer cette terre Pendant que doucement s'écarteront de moi Les mains aimées Qui m'attachent au monde                     * Et la vie c'est cela Une ombre qui s'allonge sur le seuil Une cour abritée de hauts tilleuils Le miel en fleur et les abeilles mortes Une... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 14:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :