05 mars 2021

Heather Dohollau (1925 – 2013) : Paulina à Orta

  Paulina à Orta   Je serai éternellement bleue Pierre Jean JOUVE « Paulina 1880 ».   Seul l’unique est l’autre E. LEVINAS.   Ici au bord du lac est le seul espace Où partir sur une mer bordée de terre ? Le soleil et la lune grandissent les heures En hautes frondaisons bleues aux tiges absentes Les pentes des jardins hésitant en marches Etirent le ciel sur une couche mouvante Surface sans substance réelle où brillent en leurre Les ailes miroitantes d’un vol suspendu    ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 12:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

05 mars 2020

Heather Dohollau (1925 – 2013) : Le tertre blanc

  Le tertre blanc   après la route         le chemin dépassant la croix et les jardins aux maisons vides pour arriver au tertre où les branches de fenouil étoilent de tout près le ciel et la mer est en bas la distance est toujours temps les pas heurtent le rien entre ici et là       ces maisons plus loin informent autrement l’air et vu du dehors le jardin a perdu pied tout est plus bas           plus... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 15:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 mars 2019

Heather Dohollau (1925 – 2013) : L’ombre au soleil

   L’Ombre au soleil     Pour Vincent Van Gogh   LA ROUTE   Si le soleil existe je suis son ombre Son creux sur la terre Qui tourne autour de moi, la bien-aimée Je prends le vide dans mes bras Et c’est l’eau qui coule un glissement de pétales Ces arbres plus loin Je commence en dehors Le cri de l’oiseau est l’espace Ah ! d’exister absent Et coucher sur la toile Son corps de désir A l’intérieur de la vue   LA CHAMBRE   Ici je repose Dans les couleurs de cette pièce ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 16:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 mars 2018

Heather Dohollau (1925 – 2013) : Mère bleue

  Mère bleue   KAIROUAN   Poussière d’oiseaux Qui remonte aux arbres Dans un frémissement bleu Détaché de l’ombre   L’eau est un secret Soustrait de la terre Dans le cercle tracé Par un amour aveugle Qui se sait droit   La forêt de colonnes Est entrée dans la nuit Le soleil est une lampe Au cœur de la caverne Le jour n’est plus de jour   Entre les murs dédoublés Le puits renversé Où la voix tire comme une main Hors du sommeil La fraîcheur de l’aube   Kairouan Où les... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 15:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 avril 2017

Heather Dohollau (1925 – 2013) : L’après-midi à Bréhat

  L’après-midi à Bréhat   pour Tanguy   Débarquer dans l’île est une entrée en douceur. Comme si d’être tenue en main de mer faisait trembler une balance sensible, une respiration secrète.   On pénètre dans l’île par un chemin qui va vers l’intérieur. Avec la royauté des maisons sur leur socle rocheux et l’étonnement des arbres d’avoir si près d’eux le tout autre.   La lumière est une couronne placée par des mains invisibles sur notre tête à tous. Partout la mer est regard et l’île – une ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 12:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 mars 2017

Heather Dohollau (1925 – 2013) : La terre âgée

     La terre âgée   LA MEMOIRE   Une photographie prise cet été Montre une femme aux cheveux blancs Dans une chaise longue Pieds nus au paradis Et là dedans dehors Je la rejoins Au soleil d’un matin Où la terre Un instant se retourne Et prend encore Sa jeunesse dans ses bras   LA PRAIRIE   Un tablier d’herbe Où les arbres font signe S’y tenant sur les bords Chacun ayant tracé à sa place Un paraphe royal Le bleu du ciel Caresse et contient Où le terrain tombe En face la... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 15:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 février 2017

Heather Dohollau (1925 – 2013) : « Si pour vivre … »

  Si pour vivre il suffit de toucher la terre Comme le vent aux doigts légers joue dans le blé toujours mur L’amour serait le chant de l’oiseau dans l’arbre Le nuage qui passe dont même l’ombre reste claire Mais le blé ne germe qu’au soleil noir de la mort Et l’autre demeure notre linceul sous le ciel   Le Point de rosée, Editions Folle Avoine, 1999 Voir aussi : « Matière de lumière les murs… » (14(01/2017) La terre âgée (21/03/2017) L’après-midi à Bréhat (28/04/2017) Mère bleue... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 11:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 janvier 2017

Heather Dohollau (1925 - 2013) : "Matière de lumière les murs..."

      Matière de lumière les murs Dans le retournement du soleil Comme la mer éclate ses limites en écume La clarté presse la clarté Au bruit d'une main La fleur s'ouvre en elle - même Sans faille l'épaisseur est de surface Les pierres saignent l'or du soleil la contre lulière recèle le jour Hors de toute prise Intact dans les ténèbres claires De sa finalité   Matière de lumière, Editions Folle Avoine, 1985   Voir aussi : « Si pour vivre … » (11/02/2017) La terre âgée... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 12:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :