14 octobre 2021

Rouada Al-Hadj (19 ? -) : Sur la côte, le cœur confesse

  Sur la côte, le cœur confesse   Jour après jour augmente ma conviction que j’ai été créée pour toi J’ai vu de mes propres yeux ta bouche dire les poèmes avant moi et sans toi, Ô homme qui m’as envahie comme une fièvre côtière, je suis desséchée comme un pays détruit et pâle comme le ruisseau à sec et je n’ai ni couleurs ni goût et mon odeur est comme le lit de l’étang que la pluie n’a pas visité   Jour après jour augmente ma conviction que tu es un homme venu de tout l’espace et que tu as colorié le... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 11:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

11 octobre 2021

Josée Lapeyrère (1944 – 2007) : L’autre – Entre là et ici

  L’autre – Entre là et ici (1972)   à Joaquin Pacheco   Un soleil de justice   juste aujourd’hui au monde   seul   et seule et tous et l’on dit sans savoir que c’est ainsi soit-il   lui autre pour donner cela   non le dissoudre lui   pour l’espace   (ainsi   on avance aux dépens des maisons)   œil s’ouvre   au prix de se révolte   s’arrache   fait deuil de quelques voiles   laisse... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 10:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 octobre 2021

Hélène Cadou (1922 - 2014) : Le bruit d’une grille

  Le bruit d’une grille...   Le bruit D’une grille   L’odeur Des salles   Les parois bleues De l’ombre   Mais le jardin Entre silence Et lumière   La dernière rose   Juste à l’instant Où dans l’allée S’éveillent Des gestes d’autrefois   Tout s’active Et ton pas Rejoint Le temps qui s’empresse   Sans usure Ni robe grise.   In, « Il fait un temps de poèmes » Textes rassemblés et présentés par Yvon Le Men Filigranes Editions, 22140 Trézélan,... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 12:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 octobre 2021

Adèle Nègre (1965 -) : Parler avec le sphinx (extraits)

Crédits photographiques : Bruno Guattari, éditeur   Parler avec le sphinx (extraits)   Le doigt montre la lune à portée d’œil j’explore les partis entre doigt et lune dans l’épreuve de leur distance dans l’épreuve de la durée et de l’étendue où je nais en regard     Tout s’accorde pourvu que j’aille en reconnaissance longue lente j’entends dans l’herbe merveille une avec profonde déférence toute la terre dessous et son fer est aussi dans mon sang       Ce qu’il y a d’animal... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 12:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 octobre 2021

Denise Le Dantec (1939 -) : Les fileuses d’étoupes (IV)

    Les fileuses d’étoupe (IV)   ------------------------------------------------------- C’était, je crois, l’heure de notre rencontre Sur les pics et les ravins couvant le feu   Couvrant tes paroles de poésie           plus rouge que les sentiers de mûres   Où naguère je m’en allais       L’espoir en ce temps de mûres était plus vif   Que le poulain des nuits de Beltaine enfui sous le futaies vertes   Plus dangereux... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 17:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 octobre 2021

Antonella Anedda (1958 -) : « Pour la nuit qui tombe trop tard... » / « Per la notte che cade troppo tardi... »

  A Ida Porena   Pour la nuit qui tombe trop tard pour le ciel qui révèle les crêtes : la montagne au milieu des sables, la ville austère dans la chaleur grise de l’été pour cette peur qui est due à la seule lumière, au cuivre de la casserole,  à la nourriture qui descendra dans le corps.   Il faudra comprendre la leçon du chagrin qu’un geste suffit à écarter le frisson que nous mettons chaque jour de côté sans savoir s’il annonce ou abrège le souffle d’autres vies.   A la fenêtre de la... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 15:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

25 septembre 2021

Joséphine Bacon (1947 -) : Tu ne sais pas ton âge / Apu tshissenitamin etatipuneshin

  Tu ne sais pas ton âge   Tu ne sais pas ton âge Tu me dis : « je reçois l’argent des vieux »   Je sais que tu es sage Ton regard semble lointain   Dans ta tête, tes souvenirs surgissent Tu revois ton territoire   Tes rêves ne sont plus les mêmes Pourtant l’Esprit des animaux t’invite Là où tes pas légers ne se fatiguent pas   Ta marche te conduit toujours Sur une terre dénudée   Patient, tu attends Papakassik Convaincu que le caribou viendra     Apu... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 13:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 septembre 2021

Kadia Molodowski (1894 – 1975) / קאַדיע מאָלאָדאָװסק : Dans la forêt

    Dans la forêt   En haut sont proches les couronnes, Les troncs – chacun pour soi – sont éblouis. En haut s’enlacent les couronnes : Sous terre d’aveugles racines luttent pour la sève et la pluie.   En haut, baignées de soleil les couronnes ; L’ombre sur les troncs tombe et disparaît. En haut l’oiseau chante dans les couronnes : Sous terre des doigts aveugles creusent la forêt.   En haut avec le vent jouent les couronnes, Les troncs brisent le grondement. En haut avec le... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 12:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 septembre 2021

Geneviève d’Hoop (1945 -) : « elle traversait pieds nus... »

  elle traversait pieds nus les nervures du silence la fille dans l’ombre du mur avec sa robe de paille que les amants venaient déchirer elle portait dans sa corbeille les fruits de ses arbustes en péril elle serrait contre sa gorge un enfant pâle couvert de fièvre la fille dans l’ombre du mur couchée sous la pierre le soir elle laissait aux grands oiseaux la moitié de ses ailes   Les yeux à marée haute Editions Saint-Germain- des-Prés, 1977 Voir aussi : « je n’ai jamais cessé d’être... »... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 12:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 août 2021

Anne Bihan (1955 -) : Ciels pierres saisons

  Ciels            pierres                           saisons     Folles hirondelles qui peuplent tes ruelles d’enfance           portées d’automne entre les poteaux de tous les partir   leurs têtes indigo striées de trajectoires ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 11:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :