13 septembre 2020

Geneviève d’Hoop (1945 -) : « je n’écris que des choses graves... »

  je n’écris que des choses graves à épingler sur la peau j’ai un visage de pluie des yeux hagards je heurte ma vie à petits coups de marteau ne passez pas si vite j’ai besoin de votre chaleur souffrez j’ai besoin de votre sang     Les yeux à marée haute Editions Saint-Germain- des-Prés, 1977 Voir aussi : « je n’ai jamais cessé d’être... » (13/09/2019)
Posté par bernard22 à 09:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

19 août 2020

Jany Cotteron (1944 -) : Laisse-moi

  Laisse-moi   Laisse-moi J’ai des vagues de haine au bord de mes paupières Des flux de mots amers en houle de silence   Laisse-moi Dans l’écume de sang où chavire ma vie Dans le ressac lancinant qui gémit dans ma tête   Laisse-moi Sur le sable de l’absence se sont brisés mes coquillages Et les poisons des grandes eaux ont fermé leurs écailles   Le chant des pierres et de l’eau Editions Samizdat, 1218 Grand-Saconnex (Suisse) Voir aussi : F aille (18/08/2018) N’importe où... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 11:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 septembre 2019

Geneviève d’Hoop (1945 -) : « je n’ai jamais cessé d’être... »

  je n’ai jamais cessé d’être cette écorce vive qui mange ses syllabes et aboie ses mots   le temps transpire jusqu’à la plage où se défont mes rives   je clôture mes trois vies j’additionne mes impatiences je mesure l’espace déçu   étais-je un défaut un intervalle   qui m’a couverte de ruines pendant que je respirais le temps de l’aubépine   In, Revue » Poésie 1, N° 81-82, Novembre-Décembre 1980 » Le Cherche Midi éditeur, 1980 Voir aussi : « je n’écris... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 12:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 août 2019

Jany Cotteron (1944-) : N’importe où

  N’importe où   N’importe où     Elle écrit   Sur les feuilles qui murmurent dans le vent elle écrit à la sève des arbres le chant des oiseaux   Elle écrit des lettres avec le plein des rochers et le délié des hautes herbes   Elle écrit à l’encre des nuages en blanc et noir   Elle écrit des mots de plumes et de fleurs des mots qui rient     qui parlent d’amour des mots d’enfance des mots de tous les jours   Puis elle signe d’une main... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 12:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 août 2018

Jany Cotteron (1944-) : F/Aille

  à Tal-coat   F AILLE   Je suis celui qui marche vers les sommets à l’heure tremblée de midi quand les chiens de soleil dévorent la montagne et que le regard se tait entre les paupières épuisées de lumière   C’es l’heure où émergeant de la brume d’étranges animaux se couchent à l’horizon têtes et corps emmêlés frémissements de croupes et de dos   Leurs flancs gris portent les traces de cicatrices anciennes et leurs mufles sans âge striées de fissures de crevasses racontent les... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 12:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 avril 2017

Andrée Sodenkamp (1906 – 2004) : « Je voudrais te dévaster d’amour… »

  Je voudrais te dévaster d’amour comme les cigales mangent les champs et que tu sois nu de toi-même et qu’il n’y ait que moi pour te recouvrir. Tu ne saurais plus où tu commences, où je finis. Emmêlés dans la chair et l’esprit, brûlés vifs l’un sur l’autre, se riant du plaisir comme les enfants, l’hiver, qui ont enfin chaud dans la chambre chaude.   Je veux être aussi le chemin après l’amour mouillé d’ombres légères que tu puisses avancer en moi --------------------------------------------   C’est... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 11:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :