09 avril 2019

Véra Linhartova (1938 -) : « Les années s’allient... »

  Les  années  s’allient  et  s’annulent     L’instant      à   la réflexion     peut toujours revenir sur ses pas   tandis que moi   je serai repartie  pour  d’autres  instants  tout aussi irréfléchis     Villes  entières     allées     rues  et  ponts ne s’écroulent point sous la gravité de ces départs   Les... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 11:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

30 mars 2019

Clod’Aria (1916 – 2015) : La mère de famille

    La mère de famille   Et quand elle eut trimé tant trimé tant gratté tant frotté tant râclé qu’elle en devint ridée   Et quand elle eut cousu tant cousu tant rabattu décousu recousu qu’elle en devint bossue   Et quand elle eut donné tant donné tant distribué partagé prodigué qu’elle en fut dépouillée   Alors ils s’en allèrent bien nippés bien repus égoïstes ingénus   et la mère mourut.   Poèmes choisis Plein chant éditeur, 1976 Voir aussi :   ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 18:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 mars 2019

Heather Dohollau (1925 – 2013) : « Une lumière rose... »

  Une lumière rose derrière les paupières Les oiseaux brisent à petits coups L’œuf de silence Un parfum de chèvrefeuille Nappe les airs. Il y a si peu de temps Pour être matin Entre le sommeil et le soir   Matière de lumière, Editions Folle Avoine, 1985 Voir aussi :  « Matière de lumière les murs… » (14/01/2017)  « Si pour vivre il suffit de toucher la terre… » (11/02/2017) « De mon lit… » (21/03/2017) L’après-midi à Bréhat (28/04/2017) « Descendre  à... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 16:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 février 2019

Marguerite de Navarre (1492 – 1549) : « Las ! tant malheureuse je suis ... »

  Las ! tant malheureuse je suis, Que mon malheur dire ne puis, Sinon qu'il est sans espérance : Désespoir est déjà à l'huis (*)          (*) porte Pour me jeter au fond du puits Où n'a d'en saillir apparence.   Tant de larmes jettent mes yeux Qu'ils ne voient terre ni cieux, Telle est de leur pleur abondance. Ma bouche se plaint en tous lieux, De mon coeur ne peut saillir mieux Que soupirs sans nulle allégeance (*).    (*) soulagement     ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 18:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 février 2019

Ananda Devi (1957 -) : « Je ne vous connais pas ... »

  Je ne vous connais pas J'ignore jusqu'à votre nom Votre visage m'est étrange Balafré de sa rage   Quand vous déchirerez ma page Vous saurez qui j'étais Un trou, un remous Un déchet sur un rêve   Vous le maître de nos destins Dont je ne connais pas le nom D'où vous vient cette colère Cette fureur sans pardon ?   J'ai eu beau fuir Vous me ramenez Me tirant par mes cheveux Comme la dernière des damnées.   Quand la nuit consent à me parler Editions Bruno Doucey, 2011 Voir aussi : ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 15:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 février 2019

Louise Labé (1526 – 1566) : « Telle j’ai vu... »

  Telle j’ai vu, qui avait en jeunesse Blâmé Amour, après, en sa vieillesse, Brûler d’ardeur et plaindre tendrement L’âpre rigueur de son tardif tourment. Alors de fard et eau (*) continuelle                            (*) eau de toilette Elle essayait se faire venir belle, Voulant chasser le ridé labourage Que l’âge avait gravé sur son visage. Sur son chef gris, elle avait empruntée ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 19:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

12 janvier 2019

Gilberte H. Dallas (1918 - 1960) : « Les ancolies d’ébène... »

  Y Les ancolies d’ébène guettent la mourante dévorée par la pluie Les rues la serrent l’enlacent Elle marche dans la jungle de béton Elle tend son corps comme une phrase délavée. Elle titube celle qui aurait pu être ma mère Elle titube la mère qui n’a pas de ventre, En sa place mes yeux agrandis, Deux yeux immenses deux glands desséchés Greffe de la mort Pauvre mère stérile berce dans ta chair Mes yeux d’enfant perdu Mes yeux comme une herbe qui mâche l’épouvante Mes yeux d’extra lucide Pauvre loque de sel ! ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 12:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 décembre 2018

Jacqueline Astégiano (19? -) : L’Arbre

L’arbre   L’Arbre apprend l’oiseau en se couvrant d’ailes   Tout un été   Et lorsque s’en vont les oiseaux migrateurs                Icare Tombe en feu dans ses branches   Une chouette dans les pommes Editions Le dé bleu, 85310 Chaillé-sous-les-Ormeaux, 1998
Posté par bernard22 à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 novembre 2018

Anna-Elisabeth de Noailles (1876 – 1933) : Offrande à la nature

  Offrande à la nature   Nature au cœur profond sur qui les cieux reposent,  Nul n’aura comme moi si chaudement aimé  La lumière des jours et la douceur des choses,  L’eau luisante et la terre où la vie a germé.      La forêt, les étangs et les plaines fécondes  Ont plus touché mes yeux que les regards humains,  Je me suis appuyée à la beauté du monde  Et j’ai tenu l’odeur des saisons dans mes mains.      J’ai porté vos soleils ainsi qu’une... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 12:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 octobre 2018

André Chedid (1920 -2011) : Voix multiples

  Voix multiples   Le cœur en tollé L’âme craquante   Affronte le jour * Jour chargé de ronces où vient mourir le chant   Jour qui regorge de vies où foisonne la Vie * A tire d’aile au pas de l’autre à pleines mains   Saisis le jour   par éclaircies * Suis son battement de métronome   Escorte mais délivre le temps * Homme de poids et de mesures Homme sans poids et sans mesure   Habite et déshabite ta peau Deviens tous tes visages Et puis * ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 16:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :