25 juin 2020

Angèle Vannier (1910 – 1980) : Vent printemps

Vent printemps   Celles qu’on éteignait celles au blanc promises Celles qu’on habillait de silence et de froid Celles qui ronronnaient des leçons bien apprises Cœur battant cils baissés mais qui n’y croyaient pas.   Celles qu’on enfermait dans des chapelles grises Celles qu’on emmurait dans les plus hautes tours Celles qui n’attendaient qu’un signe de la brise Ont cassé leurs carreaux pour passer dans l’amour.   Nous t’embrasserons trois fois sur la bouche Chevalier printemps pas très comme il faut. ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 19:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

20 juin 2020

Laure Morali (1972 -) : Grâce

   Grâce Grâce aux vents qui me tiennent chauds Grâce à la caresse de l’air Et au bruit enivrant de la ville Grâce aux fleurs que je plante Et au ciel qui se couvre Grâce aux mouvements calme des draps sur la corde à linge Grâce aux grands yeux d’un petit garçon Grâce à l’amour qui n’appartient à personne Et glisse lentement avec l’eau de l’orage sous la terre Grâce au tintement des casseroles chaque soir à huit heures Grâce aux amies qui vous prêtent leurs vêtements Grâce aux charbons ardent de la colère... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 14:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 mai 2020

Marie Noël (1883 – 1967) : Vision

  Vision   Quand j’approcherai de la fin du Temps, Quand plus vite qu’août ne boit les étangs, J’userai le fond de mes courts instants ;   Quand les écoutant se tarir, en vain J’en voudrai garder pour le lendemain, Sans que Dieu le sache, un seul dans ma main ;   Quand la terre ira se rétrécissant Et que mon chemin déjà finissant Courra sous mes pieds au dernier versant ;   Quand sans reculer pour gagner un pas, Quand sans m’arrêter ni quand je suis las, Ni dans mon sommeil,... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 12:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 avril 2020

Marceline Desbordes – Valmore : La lune des fleurs

  La lune des fleurs Douce lune des fleurs, j'ai perdu ma couronne ! Je ne sais quel orage a passé sur ces bords. Des chants de l'espérance il éteint les accords, Et dans la nuit qui m'environne, Douce lune des fleurs, j'ai perdu ma couronne. Jette-moi tes présents, lune mystérieuse, De mon front qui pâlit ranime les couleurs ; J'ai perdu ma couronne et j'ai trouvé des pleurs ; Loin de la foule curieuse, Jette-moi tes présents, lune mystérieuse. Entrouvre d'un rayon les noires violettes, Douces comme les yeux du... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 18:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 mars 2020

Clod’Aria (1916 – 2015) : Symbole

  Symbole   Je cherche un pin tordu, Un pin qui me ressemble, Un pin qu’auront battu Tous les vents de Novembre,   Un pin au tronc noueux, Crevassé, biscornu, Dont le cœur sera creux Et le creux vermoulu,   Un pin aux branches noires Tendues vers un ciel gris, Vers un ciel de déboires, Vers un ciel de mépris.   Je cherche un pin tordu, Un pin qui me ressemble, Un pin qu’auront mordu Tous les froids de Décembre,   Un pauvre pin cassé, Décharné, racorni, Par l’hiver tourmenté Et... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 12:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 mars 2020

Heather Dohollau (1925 – 2013) : Le tertre blanc

  Le tertre blanc   après la route         le chemin dépassant la croix et les jardins aux maisons vides pour arriver au tertre où les branches de fenouil étoilent de tout près le ciel et la mer est en bas la distance est toujours temps les pas heurtent le rien entre ici et là       ces maisons plus loin informent autrement l’air et vu du dehors le jardin a perdu pied tout est plus bas           plus... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 15:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

11 février 2020

Danièle Collobert (1940 – 1978) : reprendre

  reprendre – avant la certitude de l’impossibilité – reprendre chaque jour les tentatives pour y arriver – inlassablement - çà n’à jamais cessé – depuis la première fois – au début - comme une seconde naissance – le long de la mer – le long d’une baie où la mer déferle avec violence – tout le temps – marcher pendant des jours – entre la ligne de mer et les marais – pas un arbre -  pas une maison pendant des jours – jusqu’à l’épuisement – l’abandon – la solitude au monde – la peur pour la première fois – collée... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 16:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 février 2020

Louise Labé (1526- 1666) : « Ô doux regards... »

  Ô doux regards, ô yeux pleins de beauté Petits jardins pleins de fleurs amoureuses Où sont d’Amour les flèches dangereuses, Tant à vous voir mon oeil s’est arrêté !   Ô coeur félon, ô rude cruauté, Tant tu me tiens de façons rigoureuses, Tant j’ai coulé de larmes langoureuses, Sentant l’ardeur de mon coeur tourmenté !   Donques, mes yeux, tant de plaisir avez, Tant de bons tours par ces yeux recevez ; Mais toi, mon coeur, plus les vois s’y complaire,   Plus tu languis, plus en as de souci. Or... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 11:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 janvier 2020

Gilberte H. Dallas (1918 – 1960) : A Vincent Van Gogh

  V   A Vincent Van Gogh   Dans la chambre hermétique et sur les routes de chrome plus closes encore, où           vit ton amour      Je t’ai vu.      J’ai vu ton sang éclos en de grands tournesols, stigmates jaillissants de tes mains comme de splendides soleils de quatorze juillet aux mains des facteurs et des bougnats ;      Perpétuelles toccatas de feu dans l’outremer de ta gloire.   ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 15:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 janvier 2020

Anna-Elisabeth de Noailles (1876 - 1933) : L’empreinte

  L’Empreinte   Je m’appuierai si bien et si fort à la vie, D’une si rude étreinte et d’un tel serrement, Qu’avant que la douceur du jour me soit ravie Elle s’échauffera de mon enlacement.   La mer, abondamment sur le monde étalée, Gardera, dans la route errante de son eau, Le goût de ma douleur qui est âcre et salée Et sur les jours mouvants roule comme un bateau.   Je laisserai de moi dans le pli des collines La chaleur de mes yeux qui les ont vu fleurir, Et la cigale assise aux branches de... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 15:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :