Rajzel-Zychlinsky-author-photo_4-24-21-161x250-79298[1]

 

Avril

 

Avril

La jeune verdure

Ne sait pas encore

Ce qu’elle désire

Comment fleurir

Rouge

Blanche

S’envoler peut-être ?

Elle s’éprend, la nuit,

De chaque étoile

Et le matin

La trouve roide,

Gelée.

Avril.

 

Traduit du yiddish par Charles Dobzynski

In, « Anthologie de la poésie yiddish. Le miroir d’un peuple »

Editions Gallimard (Poésie), 2000