13 mai 2021

Sapphô / Σαπφώ (Vers 1630 – Vers 1580 av. J.C.) « ... Rien n’est plus beau... »

Alphonse Osbert (1857 - 1939) : Sapho ou La poésie lyrique. Huile sur panneau   ... Rien n’est plus beau, dit l’un, qu’une imposante armée ; L’autre : rien n’est plus beau qu’une escadre en plein vent. Rien n’est plus beau pour moi que le coeur de l’aimée Chacune fait son choix et risque en le suivant Des enfants des parents, un nom, des biens quittés ; Hélène pour Pâris fit brûler des cités. Le doux bruit de tes pas, ton beau visage tendre, J’aimerai mieux le voir, j’aimerai mieux l’entendre Que le char... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 10:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

05 mai 2021

Marie Noël (1883 – 1967) : « Quand il est entré dans mon logis clos... »

  Chanson   Quand il est entré dans mon logis clos, J’ourlais un drap lourd près de la fenêtre, L’hiver dans les doigts, l’ombre sur le dos... Sais-je depuis quand j’étais là sans être ?   Et je cousais, je cousais, je cousais... — Mon cœur, qu’est-ce que tu faisais ?   Il m’a demandé des outils à nous. Mes pieds ont couru, si vifs dans la salle, Qu’ils semblaient, — si gais, si légers, si doux, — Deux petits oiseaux caressant la dalle.   De-ci, de-là, j’allais,... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 12:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 mai 2021

Marcela Delpastre (1925 – 1998) : « Comme l’eau va un jour... » / « Coma l’aiga que vai, un jorn... »

  Comme l’eau va un jour. Un jour que je m’attardais sous les trembles, un jour que le grand vent arrachait du ciel les nuées et les pauvres feuilles de l’arbre,      comme l’eau va et ne sait où elle va, une fois tu m’as regardée ; comme un rayon de soleil qui traverse un nuage et qui tombe sur l’eau, et qui vole plus loin,      ainsi tu m’as regardée ; une fois peut-être... le temps que passe l’eau, et le temps qui s’en va, le temps que le vent passe. Et ne me demande... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 11:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :