15 février 2021

Zu Shuzhen / 朱淑真 (1135 – 1180) : Promenade au lac un jour d’été

    Promenade au lac un jour d’été   Air : « Joie pure et sereine »   Brumes irritantes, rosée lancinante Qui nous retiennent un instant. Main dans la main sur la route le long du lac aux Nénuphars, Une ondée de fleurs jaunes et fines d’abricotier.   Simple et sotte, sans peur d’être devinée. Tout habillée je m’endors sur sa poitrine. Plus encore, quand je lâche sa main et m’en retourne Chez moi, trop indolente pour m’approcher de ma coiffeuse.   Traduit du chinois par... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 14:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

11 février 2021

Danielle Collobert (1940 – 1978) : « Corps là... »

    Corps là noué noué aux mots l’étranglement du souffle perte du sol pendu balancement à l’intérieur des mots - troués – vide approche de la folie peur continuelle de la fuite verticale les mots en spirale fuyante – aspirée sans prise sans arrêt tremblement ou cri peur continuelle – absence des mots – gouffre ouvert – descente – descente mains accrochées au visage toucher corps là résistance – rassure entendre encore le souffle – quelque part à l’instant savoir – souffle là à l’écoute du bruit ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 15:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 février 2021

Louise Labé (1526 – 1566) : Oh ! si j’étais en ce beau sein ravie

  Oh ! si j’étais en ce beau sein ravie De celui-là pour lequel vais mourant ; Si avec lui vivre le demeurant De mes courts jours ne m’empêchait envie :   Si m’accolant me disait : chère Amie, Contentons-nous l’un l’autre, s’assurant Que jà tempête, Euripe, ni courant Ne nous pourra déjoindre en notre vie ;   Si, de mes bras le tenant accolé, Comme du lierre est l’arbre encercelé, La mort venait, de mon aise envieuse,   Lors que, souef plus il me baiserait, Et mon esprit sur ses... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 18:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :