124013966_1_

 

Lorsqu’un arbre pleure toute sa sève

qu’il se frappe l’aubier pour exprimer sa douleur

qu’il se traîne à genoux autour de son écorce

il faut lui parler le langage d’avril

lui dire l’automne n’est qu’une invention.

 

Anthologie personnelle

Actes Sud, 1997

Voir aussi :

« Parce que leurs noms étaient trop larges… » (19/03/2017)