24 mai 2019

Anjela Duval (1905 – 1981) : Dans le bois / Er c’hoad

  Dans le bois   Sur le tapis mou du bois Avancer à pas de velours S’asseoir à votre pied Dans le clair-obscur et le silence. Loin des querelles du monde. Ecouter le bruissement de votre feuillage… Et caresser alternativement De la main et de l’œil… Vous appelez à voix basse Par vos noms merveilleux : Chêne blanc. Tremble Erable. Charme Bourdaine. Osier. Bouleau blanc Mes mille amis muets !… 2 décembre 1967   Traduit du breton par Paol Keineg   Er C’hoad War ballen vlot ar c’hoad ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 17:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

14 mai 2019

Sapphô / Σαπφώ (vers 1630 - vers 1580 av. J.C.) : Nocturnes

  Nocturnes   Etoile du soir, ô toi qui ramènes Ce qu’a dispersé le clair jour naissant, Voici que chèvre et brebis tu ramènes, Et à la mère son enfant. ........................   L’eau fraîche murmure à l’entour, Parmi les pommiers parfumés, Et des feuilles où le vent court, Le sommeil pour nous a glissé. .................................   Les étoiles, autour de la splendeur lunaire, Cachent à nouveau leur clarté Lorsque d’un vif éclat elle revient briller, En son plein, au-dessus de l’ombre... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 18:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 mai 2019

Marie-Noël (1883 – 1967) : Connais-moi...

  Connais-moi ...   Connais-moi si tu peux, ô passant, connais-moi ! Je suis ce que tu crois et suis tout le contraire : La poussière sans nom que ton pied foule à terre Et l'étoile sans nom qui peut guider ta foi.   Je suis et ne suis pas telle qu'en apparence : Calme comme un grand lac où reposent les cieux, Si calme qu'en plongeant tout au fond de mes yeux, Tu te verras en leur fidèle transparence...   Si calme, ô voyageur... Et si folle pourtant !  Flamme errante, fétu, petite feuille morte... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 16:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :