Anne_Perrier_300x300_1_

 

Voici ma place

Pour l’éternité

Une chaise de paille basse

Le silence et l’été

Un mur que le ciel a fendu

Comme une rue

Et mon âme qui s’habitue

A dire tu

 

Le petit pré

Editions Payot, Lausanne (Suisse), 1960

Voir aussi :

 « Lorsque la mort viendra… » (20/01/2017) 

Prière (01/03/2017)

: « Ce n’est pas assez… » (21/04/2017)

« Suis-je venue… » (03/03/18)