121316111_1_

 

Vous mes morts

Vos rêves sont devenus orphelins

La nuit a couvert les images

Votre langue volant dans des chiffres secrets chante

 

La troupe de fugitifs des pensées

votre legs voyageur

mendie sur ma grève

 

Inquiète je suis

très effrayée

de saisir le trésor avec une petite vie

 

Détentrice moi-même d’instants

battements de cœur adieux

blessures mortelles

où est mon héritage

 

Le sel est mon héritage

 

Traduit de l’allemand par Jean-Pierre Lefebvre

In, « Anthologie bilingue de la poésie allemande »

Editions Gallimard (La Pléiade), 1995

 

Ihr meine Toten

Eure Träume sind Waisen geworden

Nacht hat die Bilder verdeckt

Fliegend in Chiffren eure Sprache singt

 

Die Flüchtlingsschar der Gedanken

eure wandernde Hinterlassenschaft

bettelt an meinem Strand

 

Unruhig bin ich

sehr erschrocken

den Schatz zu fassen mit kleinem Leben

 

Selbst Inhaber von Augenblicken

Herzklopfen Abschieden

Todeswunden

wo ist mein Erbe

 

Salz ist mein Erbe

Voir aussi :

« Ici où dans le sel… » (05/03/2017)

« Des langues de mer salées… » (12/04/2017)

« Rêve surcroît du dormeur… / « Traum der den Schlafenden… » (16/10/2017)