sabine_sicaud3_1_

 

N’oublie pas la chanson du soleil, Vassili,

Elle est dans les chemins craquelés de l’été,

dans la paille des meules,

dans le bois sec de ton armoire,

… si tu sais bien l’entendre.

Elle est aussi dans le cœur du criquet.

Vassili, Vassili, parce que tu as froid, ce soir,

Ne nie pas le soleil.

 

Les poèmes de Sabine Sicaud

Editions Stock, 1964

Voir aussi :

Vous parlez ? (14/04/2017)

Chemins du Nord (07/02/2018)